Le TAR, le Tribunal administratif de Lombardie, désapprouve l’anglicisation

Il a accepté le recours en appel des dissidents de l’École Polytechnique. L’anglicisation exclusive des cours magistraux est illégale

Le Tribunal administratif régional de Lombardie (TAR) a accepté l’appel présenté par de nombreux professeurs de l’École Polytechnique de Milan, qui s’opposaient courageusement à l’anglicisation forcée et exclusive de tous les logiciels d’étude de l’Université de Milan. Il s’agit d’une défaite pour le recteur Azzone et le Conseil supérieur de la faculté, et cela pourrait ouvrir la voie à d’autres initiatives juridiques contre la discrimination linguistique à l’Université italienne.
L’association Nitobe pour la justice et la démocratie linguistique se félicite de ce verdict rendu par le TAR. Il convient maintenant de poursuivre l’action afin de rétablir l’équité linguistique en Italie, et de contester devant les tribunaux la politique linguistique de l’École Polytechnique de Turin, où les élèves désireux d’apprendre en italien doivent payer plus cher les frais d’inscription que ceux qui étudient en anglais, tout comme la politique linguistique de l’Université Ca’ Foscori de Venise, qui vise à empêcher l’inscription des étudiants n’ayant pas atteint le niveau B2 en anglais.